Étude sur l'hyperaldostéronisme primaire

Un don de 4000 € a été remis au Professeur Françoise Archambeaud, endocrinologue au CHU de Limoges pour une étude en rapport avec l'hyperaldostéronisme primaire avec le service de médecine nucléaire:

Cette pathologie est à l’origine d’une cause curable d’HTA, habituellement associée à une hypokaliémie ; elle correspond à une sécrétion excessive d’aldostérone, ce qui engendre une rétention hydrosodée accrue dans l’organisme. Dans l’hyperaldostéronisme primaire, cette sécrétion est dite autonome, c'est-à-dire non liée à la rénine (hormone stimulant théoriquement la fabrication d’aldostérone).

Lire la suite...

Traitement neurochirurgical de la maladie de Cushing

Un don de 5700 € a été attribué au Pr Olivier Chabre, endocrinologue au service d'Endocrinologie du CHU de Grenoble, pour un projet sur le Traitement neurochirurgical de la maladie de Cushing

Evaluation exhaustive du taux de récidive à 5 ans et des facteurs prédictifs de récidive chez les patients des 5 principaux centres du registre national français.

Lire la suite...

Qualité de vie après surrénalectomie bilatérale

Un don de 10000 € a été attribué au Pr Gérald Raverot, endocrinologue au service d'Endocrinologie du CHU de Lyon, pour un projet sur le Syndrome de Cushing et la qualité de vie après surrénalectomie bilatérale

Le syndrome de Cushing est une maladie rare. Les causes du syndrome de Cushing endogène peuvent être séparées entre les tumeurs de la surrénale (ACTH-indépendant) et les syndromes de Cushing ACTH-dépendant

Lire la suite...

-->