Recommandations face au Coronavirus pour les insuffisants surrénaliens

Afin de répondre aux éventuelles questions que certains d’entre vous peuvent se poser, voici les recommandations et les informations nécessaires pour les insuffisants surrénaliens :

  • Appeler le 15 en cas de doute plutôt que de se rendre aux urgences ou chez son médecin traitant sans oublier de mentionner sa maladie chronique
  • Toujours avoir sa carte d’urgence sur soi
  • Appliquer les mêmes consignes que lors de toute infection avec symptômes, comme cela vous a été expliqué lors des séances d’ETP, dans le livret ISA ou par votre endocrinologue :
    • Majorer les doses d’hydrocortisone en cas de fièvre
    • Faire l’injection d’hydrocortisone si vomissements repétés ou diarrhée répétée
  • Les règles recommandées à la population générale s’appliquent en priorité ( https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus#xtor=SEC-3-GOO-[{adgroup}]-[425080454113]-search-[coronavirus%20maladie] , voir rubrique « consignes sanitaires »)
  • L’insuffisance surrénalienne n’est pas identifié comme un facteur aggravant 
  • En cas de question spécifique, contactez si besoin votre endocrinologue référent et/ou votre médecin traitant par téléphone en évitant tout déplacement direct en cas de suspicion d’infection par le covid-19

Nous rappelons que l’usage d’hydrocortisone dans l’Insuffisance Surrénalienne est à visée de remplacement (substitution) d’une hormone vitale de la fonction surrénalienne, ce qui ne doit pas être confondu avec la prise de corticoïdes de synthèse à forte dose à visée anti-inflammatoire. La prise d’hydrocortisone en traitement substitutif adapté par le médecin n’augmente pas le risque infectieux et son arrêt expose à un risque vital par insuffisance surrénale aiguë.

L’hydrocortisone chez le patient en insuffisance surrénale ne doit aucunement être arrêtée en cas d’infection, y compris le Covid-19 !

L’hydrocortisone n’est pas un anti-inflammatoire.

Pour toutes questions concernant les risques liés au Covid-19 et à votre santé personnelle :

  • Contactez votre endocrinologue et/ou votre médecin traitant qui connaissent votre dossier médical et qui seront les mieux placés pour vous informer sur les précautions particulières par rapport à votre état de santé personnel.
  • Si vous n’arrivez pas à les joindre et que vous souhaitez savoir si vous devez aller travailler, vous pouvez joindre la médecine du travail.

Dans la mesure où toute infection peut entraîner une décompensation de l’insuffisance surrénale, une organisation en télétravail, et si impossible un arrêt de travail peuvent se discuter avec votre médecin, en fonction de votre maladie. (Mise à jour 19 mars 2020 après publication de la SFE http://www.sfendocrino.org/article/1014/covid-19 )

Recommandations de la Société Française d’Endocrinologie et de Diabétologie Pédiatrique (SFEDP) pour la scolarisation des enfants porteurs d’une maladie chronique dans le contexte d’épidémie Covid-19 :

  • Les enfants et adolescents qui présentent une maladie endocrinienne ne présentent pas de risque d’être infectés au Covid-19 supérieur à celui de la population générale.
  • En cas d’insuffisance corticotrope ou d’insuffisance surrénalienne (c’est-à-dire pour les enfants traités par hydrocortisone), il existe un risque de décompensation surrénalienne en cas d’infection à Covid-19, comme pour d’autres infections, les consignes habituelles d’augmentation de l’hydrocortisone en cas de stress telles qu’elles existent dans le PAI doivent être maintenues de manières inchangées.
  • Les enfants et adolescents avec une maladie endocrinienne peuvent donc reprendre une scolarité en suivant les consignes données pour l’ensemble des enfants de la population générale. Pour les enfants en situation complexe, les décisions de reprise de la scolarité seront discutées au cas par cas avec les médecins spécialistes qui les suivent.

Mise à jour le 01/05/2020 après publication de la SFEDP : https://www.sfedp.org/wp-content/uploads/2020/04/Recommandations-de-la-SFEDP-ecole-Covid19-VF.pdf

Cartes d’urgence à télécharger

Carte d’urgence européenne

Article mis à jour le 31/05/2020 en collaboration avec le Conseil Scientifique de l’Association Surrénales, la Société Française d’Endocrinologie (SFE), la Société Française d’endocrinologie pédiatrique et Firendo pouvant être amené à évoluer

Article de la SFE : http://www.sfendocrino.org/article/1014/covid-19

Article de la SFEDP : https://www.sfedp.org/wp-content/uploads/2020/04/Recommandations-de-la-SFEDP-ecole-Covid19-VF.pdf

N’hésitez pas à nous contacter par le formulaire ci-dessous si vous avez des questions, nous essaierons d’y répondre du mieux que nous pourrons.